*lys*

Tout ce que je fais avec mes deux mains gauches...

27 novembre 2012

"Parlez-moi de vore travail..."

      Quand je ferme les yeux je vois des verres. Et dans la torpeur de mes insomnies nocturnes, je me regarde servir des bières à des clients imaginaires. Mes doigts sentent le café, mes cheveux le rôti de veau. Je travaille le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi, et le vendredi. Nous n’avons pas de tenue réglementaire. Heureusement. Je suis payé le 26 du mois. Suivant. Je connais par cœur le prix, d’un menu et un café, de trois cocas en terrasse et de quatre bières blanches. J’appelle mes clients par le nom de... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 01:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 août 2011

Merveille.

Trouver le flou poétique des choses. Les mots. Le trop de mots dans ma tête en nausée boueuse. Les Beaumarchais. Marivaux et autre Marion Aubert. Tout ça en vrac digéré mâché assimilé. Mais toi. Pourquoi tes mots à toi je ne les retiens pas ? Le souffle court, le sourire bavard etcetera. Les "je suis juste dingue de toi et j'ai l'impression que tu en doutes et que tu l'oublies". Les culottes trop petites et les mains hâtives. Promptes au touché déshabillé. Il a déposé trois baisers le long de mon bras et mon coeur/corps n'a fait qu'un... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 23:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juillet 2011

Ca ressemble à une chanson de Larusso.

Tu vas oublier l'odeur de ma peau. Tu vas oublier la couleur de mes yeux. Le goût de mes cheveux. Le printemps, l'hiver et toutes les saisons passées tu vas les oublier. Le temps passé dans ton lit. Le temps passé dans le mien. Tu vas oublier combien de fois on est tombés amoureux. Combien de tâches de rousseurs. Combien de grains de beauté. Tu vas oublier le son de ma voix. Mes tics de langages. Mes obsessions. Tu vas oublier la sensation de ma main sur ta peau, sur tes os, sur ton sexe. Le toucher, tu vas l'oublier. Le plaisir... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juillet 2011

Adolescence.

Chloée. J’ai un message qui palpite dans ma gorge serrée. J’ai une envie de cracher une peur une angoisse un doute. Je suis jeune mais qu’est ce que ça veut dire être jeune ? Le ciel, la terre, le vent et tout, ne me sont pas differents. Je suis jeune mais quand serais-je adulte ? Est-ce qu’un matin je vais me lever en me disant tiens j’ai changé ? On pense toujours à demain comme si c’était loin, mais on ne devient pas adulte. On est soi. Juste. Pour longtemps. Il n’y a aucune magie là-dedans. On peut creuser et fort et longtemps,... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2011

Ne me quitte pas.

"Je te trouve belle. Belle à en être malade comme un chien. Belle dedans dehors et sous le pli du coude. Belle nue la nuit. Belle de jour. Avec tes rousseurs coquines et ta voix qui coince. Je voudrais toujours avoir ma jambe allongée sur ta jambe, tes histoires au creux de mon oreille et tes fous rires sur mes côtes. Tes petites mains. Tes petits seins. Tes petits rien. Dormir près de toi, avec toi, en toi. Tes cheveux dans ma gueule, et la peau moite. Parler de nos manques de points en commun. Alors qu'on se correspond étrangement.... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 01:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 juin 2011

The Wedding - Ez3kiel.

Et le temps a passé. La peur des jours, toujours. L'angoisse naissante. L'angoisse morte. Lire Pasolini. Rêver de toi. Ne pas penser plus loin que demain. Ne pas dire tu fais quoi dans deux semaines, un mois, dix ans. Ne pas dire. Allumer la télé. Ne pas réfléchir. Jouer. Avoir neuf an et demi à nouveau. Se faire enfermer dans les toilettes par un garçon à la récré. Refuser de l'embrasser sur la bouche. Tomber amoureuse de Manon. Faire pousser ma frange sous un bandeau à pompons. Rire. Entendre dire quel sourire elle a ta fille !... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 23:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mai 2011

Amour.

J'ai dans le ventre des papillons. Des papillons de plomb.
Posté par _lys_ à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2011

Pierre.

Poète de l'éphémère. Visage de lignes torves. Lèvres gourmandes. Fossettes surprises. Je m'attache à ton nom comme à l'espérance d'un baiser. Je lie et délie nos langues et nos passés. Ces filles que tu as aimé, effleuré, fantasmé, orgasmé. Je caresse ta peau et glisse sur le grain de ton épiderme des perles de sueur et d'insouciance. Je me fous bien de ces mots doux que tu as susurré à d'autre sur la plage l'été. Je me fous bien de ces moments collectionnés sur l'oreiller. Je me fous que tu ai déjà aimé. Je fais jouer entre mes... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 01:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2011

La nuit juste avant les forêts.

Méfiez-vous des jolis garçons avec des trous dans leur pull. Ce sont les pires. Méfiez-vous s'ils vous font danser sur "All you need is love" le matin en sortant de la douche. Torse nu, en jean. Les yeux encore gonflés de sommeil et le cheveux libre. Méfiez-vous s'il vous lit du Kolès la nuit sous les draps, s'il vous récite des textes sur le désir les yeux dans les yeux, s'il vous prépare un dîner aux chandelles de bric et de broc. S'il vous dit je suis très amoureux méfiez-vous. Les garçons qui portent des slips tigre pour vous... [Lire la suite]
Posté par _lys_ à 18:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 février 2011

Au fait.

Méfiez-vous des jolis garçons avec des trous dans leur pull. Ce sont les pires.
Posté par _lys_ à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]